Dédication aux Caractères Sacrés du Fonds Baha'i 

Compilé par l’Assemblée Spirituelle Nationale d’Azerbaïdjan

La Science

de la Générosité

Qu'est-ce que la Générosité?

On dit que les êtres humains ont été créés avec des caractéristiques bonnes et mauvaises. Dans les écrits bahá’ís, cette dualité des êtres humains est décrite différemment, comme si le mal n’existe pas en soi mais est plutôt l’absence du bien.  L’un des objectifs de notre vie est de développer nos qualités jusqu’à la perfection, grâce à une vie d’effort conscient, jusqu’au jour où nous irons dans le monde de l’au-delà avec un caractère chaste et bon. L’une des mystérieuses caractéristiques humaines est « la générosité » à laquelle nous ne prêtons pas assez attention. Souvent, la société voit la générosité comme inhérente et pense que les individus sont nés soit généreux soit avares. Cependant, selon la recherche publiée par l’Université de Notre Dame, « La générosité est un caractère qu’on cultive et qui est à la fois notre attitude et notre action. » Alors, cette idée que les gens sont nés généreux est sans fondement, mais dans notre société d’aujourd'hui, les gens sont réticents à donner à la « générosité » une chance réelle de se développer. Personne ne sent l’urgence de consacrer du temps à réfléchir à comment nous pouvons devenir plus généreux, et il n’y a pas de débat publique sur ce thème.

La recherche scientifique

Avec l’avènement de la technologie informatique et de l’imagerie par résonance magnétique (IRM), les scientifiques ont récemment découvert de nouvelles informations sur la façon dont le cerveau réagit face à la générosité. Les études scientifiques démontrent clairement que le bonheur humain, la santé et la longévité sont étroitement liés à la générosité, que ce soit par des contributions monétaires ou par des services bénévoles. « La sensation de bien-être née de l’acte de donner commence dans le cerveau. On l’appelle « l’Eclat du Donneur », » déclare Stephen Post, Directeur du centre des humanités médicales, de compassion et de bioéthique à l’Université Stony Brook de New York. La réponse est déclenchée par la chimie du cerveau dans la voie méso-limbique, qui reconnaît des stimuli gratifiants. L’attitude avec laquelle nous donnons détermine l’impact de notre générosité. « S’il s’agit de dons significatifs, cela peut avoir un impact significatif, » déclare Dr. Post, « mais si c’est trivial ou juste à contrecœur, probablement pas. » Selon la recherche menée par Jorge Moll de l’Institut D’Or, « penser à donner de l’argent à une « cause importante » fait travailler le système de récompense du cerveau. » La recherche de Christian Smith et Hilary Davidson intitulée, « le paradoxe de la générosité : en donnant nous recevons, en nous agrippant nous perdons, » conclut que « la générosité déclenche souvent des systèmes chimiques, dans le cerveau et le corps, qui augmentent le plaisir et les sensations de récompense, réduisent le stress, et suppriment la douleur, ce qui tend à conduire à un plus grand bonheur et à la santé. »

Evidemment, il existe de nombreuses façons de favoriser le bonheur dans nos vies, telles la réflexion, la méditation, la prière, le jeûne et d’autres pratiques spirituelles ; néanmoins, des recherches récentes montrent qu’un outil important pour trouver le bonheur est le développement de notre capacité à être généreux, en apprenant à donner notre temps et nos biens dans la joie et le sacrifice. Les scientifiques ont également montré que les éléments du cerveau qui contrôlent le lien et la confiance contrôlent également la générosité. Lorsque les membres d’une communauté donnent « généreusement » à une cause significative avec une attitude de sacrifice, ils se rapprochent, développent de la confiance et deviennent unis dans leur communauté. Cela pourrait être peut-être l’une des nombreuses raisons pour laquelle la participation universelle aux fonds bahá’ís est encouragée. « La Maison de justice apprécie ... l’éducation ...des croyants sur l’importance de contribuer régulièrement au fonds avec sacrifice, et elle est certaine que fréquemment vous leur rappellerez les principes de la participation universelle ... » 

D’autres idées fausses

Une deuxième idée fausse concernant la générosité est qu’il faut de l’argent - que les riches sont obligés d’être généreux alors que les pauvres en sont dispensés. La science d’aujourd'hui  prouve clairement le contraire. La générosité est une compétence que tout le monde doit s’efforcer de développer, qu’on soit riche ou pauvre, et ça ne se mesure que par le degré de « sacrifice ». Qu’importe où nous en sommes dans nos efforts pour développer notre capacité à être généreux, nous devons toujours continuer de pousser davantage et de briser les chaînes d’égoïsme qui persistent: « On gagne en prenant, on perd en donnant ». Cette philosophie est l’une des plus destructives qui soient propagées dans le monde moderne. Des chercheurs comme Smith et Davidson ont invalidé cette théorie : « en donnant nous recevons, en s’agrippant nous perdons ! »  

Le Secret d’une Vie Droite

Shoghi Effendi nous dévoile le secret d’une vie droite lorsqu’il nous dit : « Nous devons ressembler à la fontaine ou à la source qui, se vidant sans cesse de son contenu, déborde sans arrêt sous l’action d’un invisible jaillissement. Donner continuellement pour le bien de nos semblables, ignorant la crainte de la pauvreté et confiants en l’infaillible générosité de la Source de toute richesse et de tout bien, tel est le secret d’une vie droite. » Donc, lorsqu'il s’agit de la santé et d’une vie droite c’est mieux de donner en guise de sacrifice et de façon généreuse que de se priver par désir de cupidité. 

 

‘Abdu’l-Bahá dit : « Tout être humain, jusqu’à ce qu’il pose le pied dans l’univers du sacrifice, est privé de toute faveur et de toute grâce; cet univers du sacrifice, c’est le royaume de la négation de soi, qui fait jaillir la lumière du Dieu vivant. » Donner généreusement nous aide à acquérir certaines caractéristiques que nous ne pourrions jamais développer autrement. Le mérite et le résultat de donner généreusement sont une transformation spirituelle sans pareil.

« C’est le printemps des actions bienveillantes, si vous êtes de ceux qui comprennent », dit Bahá’u’lláh. Sa révélation a changé à jamais la définition de la contribution dans le chemin de Dieu. Ce que nos ancêtres étaient invités à faire était de « faire des contributions » ; ce que notre génération est invitée à faire est de « faire des contributions généreuses ». Bahá’u’lláh dit : « Donner et se montrer généreux font partie de mes attributs, heureux celui qui se pare de mes vertus. »

La civilisation proposée

par Bahá’u’lláh 

Le monde qui nous entoure évolue rapidement à mesure que l’humanité traverse son adolescence. Les enseignements de Bahá’u’lláh sur la contribution généreuse peuvent aider à lutter contre la disparité entre les riches et les pauvres qui met en péril la stabilité mondiale. La Maison universelle de justice dit : « La civilisation future proposée par Bahá’u’lláh sera prospère ; ce sera une civilisation dans laquelle les vastes ressources du monde seront utilisées pour l’élévation et la régénération de l’humanité, et non pour son avilissement et sa destruction ».

L’exaltation d’un être humain dans ce monde consiste à offrir généreusement son temps, son énergie, sa connaissance et ses ressources financières au même monde qui les lui ont offerts. En réalité, la générosité est un état de conscience où soudainement nous reconnaissons que toutes nos possessions sont des possessions de l’univers qui nous les a données avec une générosité totale. Donc, en faisant preuve de générosité, nous ne donnons pas nos biens à qui que ce soit, nous les rendons plutôt à l’univers – tout comme on libère un oiseau de sa cage.

 

Une telle vie de service à l’humanité – caractérisée par l’humilité et le détachement, et non par l’intérêt personnel et l’ostentation – peut aider à libérer les mystères de la contribution généreuse.

This site is administered by the National Spiritual Assembly of the Bahá'ís of Azerbaijan.  The material presented here was first published in 2001 through 2006.  For questions regarding this site kindly 

contact us at:  AzerbaycanBahaiIcmasi@gmail.com

© All rights reserved